Le plus précieux des joyaux.



« Parmi ces créatures vivantes appelées Humains,
aucune n’a été plus précieuse à mon cœur que toi,
et personne ne me sera jamais plus chère.

Ton amour et la satisfaction de ta présence
étaient les deux seules sources d’inspiration de ma vie.
Celles ci auraient pu durer éternellement sans ne jamais faiblir.

Ainsi, je rêvais qu’avec ta seule présence,
je vivrais correctement la vie durant,
sans tromperies ni désagréments.

Seul le Karma connaissait ma pensée,
c’est pourquoi il a créé la discorde
et déchiré ce cœur qui t’appartenait.

En t’emportant, m’éloignant ainsi de ton exaltante présence
et m’imposant un intarissable lot de souffrances,
Il m’a privé de ta douce chaleur ».

Tel est l’unique poème de la civilisation tokharienne parvenu à nos jours.
Publicités

2 commentaires

  1. Petit extrait d’une conversation passionnante glanée sur un forum LGBT où traine de temps en temps une grande amie québécoise « native » amérindienne.
    Permettez moi de la partager ici même si son sujet est l’antithèse du poème présenté.

    « Dans vos valeurs occidentales,
    dans l’expression « Follement Amoureux », ce que vous retenez c’est avant tout le mot « Amour ».
    Pour nous, le mot important de celle ci, c’est surtout le mot « Fou ».
    Ce mot « amour » auquel vous accordez tellement d’importance en le pratiquant si mal est pour nous la pire des maladies, encore bien pire que l’alcool et les autres drogues.

    Pour nous la valeur suprême est le partage.
    Non le partage avec celui ou celle de qui l’on espère quelques faveurs en échange mais le partage avec toute les créatures animales, végétales et spirituelles passées, présentes et à venir.

    Nous avons pour devoir sacré de faire en sorte que celui ou celle qui a faim, froid ou soif trouve toujours dans un campement momentanément abandonné, de quoi manger, se réchauffer et apaiser sa soif, peut importe qui il ou elle est. Nous lui demandons simplement de faire en sorte qu’il ou elle agisse de la même manière pour celles et ceux qui le suivront.

    Et tant pis si cette tradition a finalement entrainé notre perte et celle des territoires sur lesquels nous vivions car nous savons depuis déjà longtemps, qu’entre notre philosophie (simplicité et partage) et la votre (orgueil et consumérisme), laquelle finira tôt ou tard par triompher même si nombre des nôtres, parmi les plus stupides et rongés par vos mensonges ont décidé d’adopter vos valeurs au point de s’y noyer comme dans votre alcool.

    01/03/2011 18:02 par Aristodemos – Deux-Esprits ».

  2. Aux imbéciles ne manquant jamais
    de nous faire remarquer
    par la fameuse tirade des illettrés
    que « La culture,
    c’est comme la confiture,
    moins on en a,
    plus on l’étale »,
    je rétorquerais tout simplement
    que si analogie il y a bien,
    c’est que « moins on en a,
    moins on est disposée à la partager »

    La seule manière à la porté des benets
    de camoufler le gouffre de leur inculture
    comme de leur crasse ignorance
    consistant à railler
    ceux tout entier disposés
    à offrir à la volée
    l’ensemble de leurs connaissances,
    dans le but de les faire progresser,
    comme on le fait de nos moissons.

    Qui peu s’enorgueillir d’avoir emporté
    sa science dans son tombeau,
    n’en a en fait
    jamais effleuré la moindre miette.
    Tout Savoir est un joyaux
    dont la véritable valeur
    est je vous l’assure
    de nous protéger du malheur.
    Il ne peu se dévoiler
    que dans l’unique mesure
    où l’on parvient à le transmettre,
    tel la future moisson d’épis de blé
    caché dans le grain
    n’attendant que d’être semée,
    pour enfin renaître.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s