Alice au Pays des Merveilles


http://www.programme-tv.net/news-tv/series-tv/7549-pigalle-la-nuit-saison-2-confirmee/

Pigalle, la nuit : Saison 2 confirmée.

« Très bien accueillie par la critique et les téléspectateurs, on pouvait se douter que Pigalle, la nuit serait renouvelée.
C’est aujourd’hui confirmé, la série de Canal + aura bien droit à une seconde saison.
Nos confrères de Télé 2 Semaines nous apprennent qu’une saison 2 de Pigalle, la nuit verra prochainement le jour.
Le succès critique de la série et ses bonnes audiences ont décidé Canal + de commander de nouveaux épisodes aux deux auteurs, Hervé Hadmar et Marc Herpoux.
Diffusée au mois de novembre dernier, la série a rassemblé en moyenne 980 000 téléspectateurs par épisode.
Pigalle, la nuit a bien rempli sa part du contrat, à Canal + désormais d’en diffuser la suite.
Huit nouveaux épisodes sont d’ores et déjà en cours d’écriture, toujours sous la plume des deux créateurs originaux.
Petit bémol cependant : cette saison ne pourra être diffusée qu’en 2012!
Deux années d’attente pour une suite ça fait beaucoup, mais Hervé Hadmar et Marc Herpoux souhaitent préalablement boucler un autre de leur projet, Signature.
Il s’agit d’une autre série, cette fois destinée à France 2, dont le tournage se déroulera cet été à La Réunion.
Alors petit lot de consolation pour les fans : dans deux ans, les acteurs de la première saison de Pigalle, la nuit seront de retour.
Une grande partie du casting initial devrait en effet rempiler, dont Simon Abkarian qui joue Nadir, le mystérieux proprio de sex-shops.
Quant à l’intrigue, elle est tenue secrète pour le moment.
Canal + peut ainsi se féliciter d’être l’une des chaînes les plus innovantes en terme de série télé.
Grâce à des productions maisons audacieuses, elle multiplie les succès critiques et auprès du public, battant même les audiences de certains rouleaux compresseurs américains.
Dernièrement, Braquo a fait l’objet d’un vrai plébiscite des abonnés, réalisant des scores d’audiences supérieurs aux saisons inédites de 24 heures chrono!
Tout comme Pigalle, la nuit, la série d’Olivier Marchal aura elle aussi droit à une saison 2.
Prochaines créations originales attendues sur la chaîne cryptée :
Maison Close et Les Borgia. »
Mathilde Saez.
Samedi 26 décembre 2009 à 13h54.

Daniela de Montmartre le lundi 28 déc à 01h40.

La barre a été placée très haut pour cette transcription d’Alice au pays des Merveille dans le Pigalle des années 2000.
Il n’est jamais facile de faire en sorte que les suites atteignent le même niveau quand ont démarre aussi fort.

J’ai été plus qu’agréablement surprise de croiser dans ce petit bijoux,
nombre de visages familiers, hélas souvent sous employés, bien au dessous de leurs réelles
compétences mais dont la présence apporte quand même un petit plus indéniable.

Puisse la suite faire une part moins obscure aux Trans vivant encore dans ce quartier et dont les talents sont très loin de se résumer à ne savoir que tailler des pipes dans les cinés spécialisés.

Certaines écrivent, et même fort bien, d’autres peignent, sculptent ou modèles.Sont capables d’enseigner les arts de la danse à l’escrime, en passant par la couture, l’Aïkidô, les langues vivantes ou mortes, l’Histoire, l’informatique, le montage vidéo et même la mécanique ainsi que bien d’autres activités alors que la société Française, toujours aussi obtuse et rétrograde, continue à faire la fine bouche pour employer leurs inestimables talents et leur permettre de bénéficier des mêmes droits que tout un chacun au lieu de les pousser sans délicatesse dans la drogue et le tapin quand ce n’est pas tout simplement vers le suicide.

Daniela de Montmartre le lundi 28 déc à 02h18.
Il y a quelques années circulait une blague d’un gout plutôt suspect mais dont la morale est toujours autant d’actualité.

Question:
Savez-vous comment appelle-t-on dans nos pays civilisés une citoyenne occidentale dont l’un des lointain parents est d’origine africaine, qui
partie de rien, étant issue d’une famille extrêmement modeste parvient après des années d’efforts et de sacrifices a se doter de plusieurs doctorats notamment ès sciences politiques, droit international et sciences économiques, faisant du bénévolat en tant qu’assistante sociale, mère de deux enfants sortis comme elle hautement diplômés, présidente d’associations sportives et de soutient scolaire, conseillère municipale, habile au tir de précision à grande distance, maîtrisant plus que correctement une dizaine d’arts martiaux, une vingtaine de langues vivantes et leurs dialectes ainsi qu’une poignées de langues mortes, lues, écrites et parlées, classée de surcroit parmi les meilleures joueuses mondiales d’échec?

Réponse:
« Une putain de négresse. »
Et si à cela vous précisez que la belle est hermaphrodite la réponse devient:
« Un putain de travelo! »
ou bien:
« Désolé mais ça ne peux pas exister et ça n’existera jamais ».

Démontrant si nécessaire à quel point notre monde soit disant « civilisé » a encore bien du chemin à faire avant de pouvoir affirmer être égalitaire.

Tout ce que nous voyons autour de nous n’étant rien de moins que son exacte contraire.

Vue les termes employés,
je fais confiance à la censure pour éliminer tout ou parti des commentaires présentés suivant la bonne vieille locution latine:
« Dat veniam corvis, vexat censura columbas ».
(La censure pardonne aux corbeaux et poursuit les colombes).
Publicités

De l’importance pour le devin aveugle de savoir courir et danser sur le fil du rasoir.

Lire la suite

Portrait Tibétain. Histoire de marquer le coup contre leurs occupants ;-)

Qui suis-je, où vais-je, dans quelle étagère?
Arrive toujours un moment où l’on aimerait, telle l’insouciante Alice, traverser le miroir.

Si tu étais un air?
« Oxygène » de Jean Michel Jarre.
Le Xlokk ou Sirocco, cet air chaud du désert semant le sable rouge au delà des Sept Mers.
« De Rien » 🙂

Une chanson?
« To Bi or not to Bi » de Ysa Ferrer.
« Les Filles sont des Garçons bizarres » de Elisa Point.
« Secrets Glacés » d’Alain Chamfort.
« Forbiden Colours » de Ryuichi Sakamoto et David Sylvian.

Un objet?
j’opterais pour une modeste mais solide théière japonaise en fonte, un éventail pliable en acier aiguisé et une paire de baguettes en inox.

Une saison?
Une saison Phœnix.
Un printemps trop bref, un été à l’ombre, un automne pluvieux, un hiver chaleureux.

Un plat?
La vengeance, froide, douce et désaltérante comme un kaki lentement muri 🙂

Un animal?
L’Humain, un Centaure, une étincelante et attachante Chimère, un Simurgh, un Narval, ce cétacé à la dent dure…

Une couleur?
Arc en ciel, Irisée, gris coloré.

Un Roman?
« L’Epopée de Gilgamesh ».
« Les Voyages de Gulliver » de Jonathan Swift.
« Est-ce que les androïdes rêvent de moutons électriques » de Philip K. Dick.

Une légende?
La légende amérindienne des guerriers de l’Arc en Ciel.
L’Odyssée.

Un personnage de fiction?
Dieu, l’Homme, la Bonté, la Bravoure.

Un personnage Historique?
Aristodéme de Cumes.
Diogéne de Sinope.
Herakles/Gilgamesh d’Uruk.
Hermaphrodite d’Halicarnasse.
Hypathie d’Alexandrie.
Le Chevalier d’Eon.
Léonardo da Vinci.
Omphale de Lydie.
Penthesíleia.
Tiresias de Thèbes.

Un film?
« Le Roi et le Clown » (« Wang-ui namja » « L’Homme du Roi ») de Lee Jun-Ik (2005).
« Beautifull Boxer » de Ekachai Uekrongtham (2003).
« Adieu ma Concubine » (« Bawang Bieji ») de Chen Kaige (1993).
« Breakfast on Pluto » de Neil Jordan (2005).
« Blindness » de Fernando Meireilles (2008).
Satree lek (« Satreelex, the iron ladies ») de Youngyooth Thongkonthun (2000).
« Conan the Cimerian » de John Milius (1982).
« Blade Runner » de Ridley Scott (1982).
« Ran » de Akira Kurosawa (1985).
« Aprés la pluie » (« Ame Agaru ») de Takashi Koizumi (1999).
« Tabou » (« Gohatto ») de Nagisa Oshima (1999).
« Cloverfield » de Matt Reeves (2008).
« Le Guerrier fantôme » (« Ghost Warrior ») de J. Larry Carroll (1986).

Une Série?
« Le Kimono Rouge » (« Bigo o shitte imasuka » « Connaissez-vous Bigot? ») de Olivier Gérard et Yuji Murakami (1982).
« Battlestar Gallactica » (2003-2009).
« Pigalle, la Nuit » de Hervé Hadmar. (2009).

Un film d’animation?
« Samourai Champloo » et « Cowboy Bebop » de Shin’ichiro Watanabe.
« South Park » de Trey Parker et Matt Stone.
« Sin City » de Frank Miller et Robert Rodriguez.

Une arme?
La pointe de la connaissance aiguisée des choses de la vie, projetée par l’arc composite de l’expérience et protégée par l’éblouissement du bouclier de lumière.

Un endroit?
L’Atlantide.
La Fontaine de Salmacis.
Le Jardin des Hespérides.

Une devise?
« Apprendre, Comprendre, Partager, sont les trois joyaux permettant l’humanité de s’élever. Toute autre valeur n’est que vanité ».
« Apprendre, c’est comprendre que tout est lié ».
« Noël au balcon, enrhumé comme un con ».

Une locution?
A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.
Prends garde aux boeuf par devant, à l’âne par derrière et aux imbéciles par tout les cotés.
Bene diagnoscitur, bene curatur.
A bon diagnostique, bon remède.
Dat veniam corvis, vexat censura columbas.
La censure pardonne aux corbeaux et poursuit les colombes.
Ave, ave, aves esse aves?
Salut aïeul, veux-tu bouloter des oiseaux?

Un oiseau?
La Grue de Mandchourie.
Le Cormoran.
Le Phoenix.
Une Sirène.

Un élément?
L’Aurichalque.
Le Souffre à l’état gazeux
L’Eau et l’état solide
L’Air à l’état liquide.
Le Feu de la passion.

Un Phénomène Physique?
La sublimation.
La réverbération.

Un végétal?
La Mousse costaude, l’éponge la Datte, le Bambou matinale, l’Anémone de mer, la Gorgone, le Figuier, le Plaqueminier.

Un fruit?
Celui de la connaissance,
Le Concombre et ses deux Abricots,
le Kaki Transgénique,
la Péche sans la ligne,
la Tomate Cerise,
la Passion.

Un bruit?
Celui d’une cascade de glace 🙂
D’une pluie de pétale.
D’un vent de folie.

Un climat?
Chaud et humide comme la mousson d’Eté.
Froid et sec comme celle d’Hiver.

Un loisir?
L’écriture.
Apprendre, Comprendre et Partager.

Une planète?
Gaïa ou Nibiru.

Un vêtement?
Un simple tube traditionnel plus ou moins cousu, Toge, Kimono, Chi Pao ou Sarong.

Une pièce?
La chambre volière/salon/salle à manger/bureau/jardin d’hiver.
« Chûshingura ».
« La nuit des Rois » et « Le Roi Lear » de Wiliam Shakespear.

Un véhicule?
Un Whike ou vélo couché à voile (ou à vapeur), ou une trottinette aiguisée 🙂

Un adverbe de temps?
Bientôt.

Un adjectif?
Subversive, Ambigüe, Sibylline, Chevaleresque, Décalée mais pas Coupée.

Mon héroïne ou mon héros favori?
Cybèle,
Salmacis,
Penthésilée,
Omphale,
Gilgamesh / Herakles,
Tiresias,
Diogène de Sinope,
Aristodeme de Cumes / Parthénopée,
Hypatie d’Alexandrie,
Gong Gil,
Zheng He,
Léonard de Vinci,
la chevalière d’Eon,
Ariane Bourgoin,
Daphné Bürki,
Pauline Lefèvre,
Marie Colmant,
Patrick Boutot,
Jacques Yves Cousteau,
Yves Paccalet,
Paul Watson,
… et ma maman 🙂

Une qualité?
Altruiste,
Autodidacte, Protectrice, Renversante, Constante, Enthousiaste, Habitée, Lumineuse et infiniment Modeste 🙂

Un défaut?
Franche, Altruiste, Protectrice, Renversante, Constante, Enthousiaste, Habitée, Lumineuse et définitivement beaucoup trop Modeste 🙂

Une religion?
Le culte de Cybèle, le Sikhisme, l’Hindouisme, le Shintô ou toute autre Philosophie Chamaniste en accord sur le fait que l’Homme dois comprendre et servir Mère Nature et non l’inverse.

Et toi, qui es-tu?